Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
nico84nv
Administrateur
Administrateur
Messages : 6021

Infos suplémentaires
Instrument Favori:
Album préféré: Nuits intimes
Connaît Indochine depuis: 2001
http://nico84nv.wordpress.com/

Paroles du CD : La République des Météors (édition 2 CD)

le 14/3/2009, 16:22


CD1
***

GO, RIMBAUD GO

Un homme assis dans un couloir
A l'enfantillage
Moi je n'aime pas les amoureux
Et dieu créa les mêmes
Essuie-toi les mains sales
Juxtaposées
Et à l'arrière du passé
Je nage et je dégage

Comme un roi
Comme un refusé je suis parti
Je suis un voyage qui me rendra mon naufrage
Dans le brouillard je rencontrerai la reine des pluies
Et toutes ses histoires pourront éclairer mes nuits

Oh ah ah ah oh...

Une fille dans un boudoir
A l'outillage
Moi je préfère les redoublantes
Et n'ouvre pas la porte
Et ne parle pas à des inconnus
A l'arrivée
Et je croise le long des corps
Et des corridors

Oh ah ah ah oh...

Comme un roi
Comme un refusé je suis parti
Je suis un voyage qui me rendra mon naufrage
Dans le brouillard je rencontrerai la reine des pluies
Et toutes ses histoires pourront éclairer mes nuits.

Oh ah ah ah oh...

***

JUNIOR SONG

Ah la fanfare
La vie est pourrie
A qui la faute
Le mal que l'on a
Le mal qu'on nous fait

Ah la balançoire
Je serai comme toi
Je me confie à qui ?
Je me sens abimé

Oh les amoureuses
Mais c'est difficile
La garçon ou la fille
Assis au fond de la classe
Personne ne me parle

Ah la 1ère fois
La peur de se voir
Garder les yeux fermés
Est-ce que tu vas me tromper

Ah la folie
Je n'ai rien compris
Rien compris à la vie
J'ai fait pleurer ma mère
Et crier mon père
Les salauds...

Ah les dortoirs
On se parle tout bas
Dans des beaux draps
Tout peut arriver, tout peut arriver

Ah le réfectoire
En saignant du nez
Et qui réalise
Le mal qu'on nous fait, le mal qu'on nous fait

You realized me
Are you so

Les salauds

***

LITTLE DOLLS

Si nous partions éclairés devant,
Avec une chance de rester vivant,
Laisse moi te suivre, laisse moi m'enfuir
Nous étions forts, nous étions grands
Est-ce que tu veux encore de moi ?
Est-ce qu'on s'aimera encore longtemps,
Quand on sera vieux ou bien morts ?
J'ai peur pour toi, j'ai peur de moi

J'attends mon âge, avec toi
Et sauve moi encore, aide moi
Embrasse moi encore, à nouveau

On a changé le lit de place,
On l'a vidé avant que tu m'effaces
Je me rappelle de ton sommeil,
Je me rappelle de ton réveil
Maintenant qu'ils sont fauchés et tous morts
On ne parlera plus jamais à Dieu
J'attends mon âge, j'attends que tu m'embrasses
J'attends la vie, j'attends que tu m'...

Embrasse moi, à nouveau
Et sauve moi encore, aide moi
Imagine moi encore, à nouveau

Combien de temps ? Combien de fois, tu pourras ?
Même si tu mens, tu seras, tu m'attendras...
Alors, à demain, encore,
Ça va...

J'attends mon âge, avec toi
Et sauve moi encore, aide moi
Embrasse moi encore, à nouveau

***

LE GRAND SOIR

Croix de bois, il est beau le grand soir
Croix de froid, il est beau le hussard
Croix de fer, je ne voix plus rien
Croix d'hiver, je n'entends plus rien

La la la la...

Hier on a tué juste un homme
Il est tombé l'ancien enfant
Et mes 20 ans sont morts ici
Et mes 20 ans sont morts près de lui
Je tombe du ciel avec une vie nouvelle
Un joli Noël où le monde fait semblant

La la la la...

Croix de froid, je ne crois plus rien
Croix d'hiver, je ne sens plus rien

La la la la...

Ici on ne sait pas quel jour on vit
En face de toi caché sous la terre
Est-ce que ton coeur bat encore comme le mien ?
Est-ce que ton corps se bat comme le mien ?
Je viens du ciel avec une vie nouvelle
Un joli Noël oublié des amants.

La la la la...

***

UN ANGE A MA TABLE

Les rafales ont déchirés mes vêtements,
Mais il me reste encore des sentiments
Nos vies reposent sur des casques en métal,
Je m'endors dans l'asphixie générale
Je fais des rêves comme si j'avais mille ans,
Un jour je peine le lendemain je mens
Et comment fais-tu pour t'endormir sans moi ?
Et comment tu fais pour t'endormir sans moi ?

Je revois et nos nuits et nos joies
Je revois notre vie, notre toit
Je revois nos ennuis et nos droits
Je revis notre lit s'éteindra

Je passes mes nuits dans les usines de soie,
Je n'ai pas le temps d'avoir d'autres impatients
Je pense et je prie tous les jours pour toi,
Les hommes sont partis ici tout est triste et lent
Là-bas je sais tu reposes en secret,
Mais tu n'en repartiras donc jamais

Je reviendrai fou fou mais sauf pour toi ( x2 )

Je revois et nos nuits et nos joies
Je revois notre vie, notre toit
Je revois nos ennuis et nos droits
Je revis notre lit s'éteindra

Je reviens nous voir ce soir
Je reviens te voir ce soir
On sera l'été tu sais
On saura rêver et baiser

Je revois et nos nuits et nos joies
Je revois notre vie, notre toit
Je revois nos ennuis et nos droits
Je revis notre lit s'éteindra

Je reviens nous voir ce soir
Je reviens te voir ce soir

***

LA LETTRE DE METAL

Comme je vais bientôt partir, c'est à toi de me lire
Une lettre écrite de moi en souvenir
Car si je reste là-bas, si je ne reste pas en vie
Tu ne te souviendras jamais de moi

Le métal en Lorraine, nos corps fendu à la peine
Je te léguerais ma haine
Car je ne veux pas mourir
Ici on nous envoie à l'abattoir
Mais je ne veux pas trahir, que tu sois fier de moi

Ne m'oublies pas mon enfant, mon enfant de moi
Je ferai mon devoir pour toi
Comme je n'en reviendrai pas, toi tu me remplaceras
Tu deviendras maréchal ou roi.

Le métal en Lorraine, le sexe à la peine
Je voudrais vous revoir encore une dernière fois
De ton père tu sauras jamais ne t'oublieras
Une dernière fois la guerre n'est pas faite pour toi.

***

LE LAC

J'arrive au bord du lac, j'aimerai bien que tu sois là
C'est juste un endroit à moi, j'aimerai bien que tu le vois
Avant la nuit, j'irais au paradis
Aujourd'hui le jour est arrivé
Où je vais tomber avec mes camarades

Comme des héros, tout le monde saute
Comme un héros, vas-y saute
Tu veux me suivre

Juste au milieu du lac
J'aime que tu sois avec moi
Toi au fond de la barque
J'ai le sang qui me glace

Quand dans la nuit on va au paradis
Je me sens bien ici
Je me souviens de toi même sous la mitraille

Comme des héros, tout le monde saute
Comme un héros, allez saute
Tu veux me suivre au fond du lac
Tu veux me suivre, alors suis moi

Comme des héros, tout le monde saute
Comme un heros, allez saute...
Tu veux nous suivre au fond des lacs
Tu veux noux suivre, alors suis moi.

***

REPUBLIKA

Juste un signe de toi me suffira et c'est comme ça
Je m'ennuies déjà
J'ai entendu toutes les églises sonner
Nous réveiller si fiers de rien
Je n'ai pas envie que tu sois là avec moi
Que tu me vois me faire traiter comme ça

Comme on a sauf tous les droits a rien
Comme on est révélation de rien
On sera républicains de loin

Au pays des petits matins froids, au pays des soldats sans joie
C'est juste une sale guerre froide pour des enfants
Juste une sale guerre où l'on perd son temps
Accusés d'être traités comme je ne connais pas
Jugés et dégoutés qu'on m'oubliera

Comme on est si fier de rien
On pourra quand le jour se lèvera
Que de n'être républicain de loin

Résonnent qui entend les cloches qui sonnent
A nous aussi on détruira nos envies
Mais aussi nous on restera père et droit

Comme on a juste peur de rien
Comme on est si fier de rien
On sera républicains de loin.

***

PLAY BOY

Moi quand j'étais un adolescent
J'ai essayé les vêtements de ma mère
J'étais pourtant sûr que ça allait vous plaire
Et que tout les gens s'y habitueraient
Pourtant on m'a regardé de travers
Alors j'ai mis aussi mes habits à l'envers
J'adore aussi les cas désespérés
J'étais pourtant sûr que ça allait vous plaire...

Oh oh oh, oh oh oh, mais qu'est-ce que j'ai fait
Oh, oh oh oh, mais de quoi j'ai l'air
Oh, oh oh oh, j'ai une sorte de mal
Une sorte de mal, de mal que je ne définis pas

Moi j'ai du mal avec les artistes
Surtout les français qui habitent en Suisse
J'adore aussi le sexe et les snuff movies
Je trouve que ce sont des purs moments de vie
Je ne me reconnais plus dans les gens
Je suis juste un cas désespérant
Et comme personne ne viendra me réclamer
Je terminerai comme un objet retrouvé

Oh oh oh, oh oh oh, mais qu'est-ce que j'ai fait
Oh, oh oh oh, mais de quoi j'ai l'air
Oh, oh oh oh, j'ai une sorte de mal
Une sorte de mal, de mal que je ne définis pas

Oh, oh oh oh, oh oh oh oh oh...

Oh, oh oh oh, mais qu'est-ce que j'ai fait
Oh, oh oh oh, mais de quoi j'ai l'air
Oh, oh oh oh, j'ai une sorte de mal
Une sorte de mal, de mal que je ne définis pas
Oh, oh oh oh, mais qu'est-ce que j'ai fait
Oh, oh oh oh, mais de quoi j'ai l'air
Oh, oh oh oh, j'ai une sorte de mal
Une sorte de mal, de mal que je ne définis pas

***

L WORLD

Il y a de moi
Il y a de moi entre toi et moi
Et si tu m'aimes
Laisse-moi partir vivre sans toi
Même si de la peine nous a reunis autrefois
Jamais notre histoire ne sera salie entre toi et moi ...

Il y a de moi
Il y a de la vie entre toi et moi
Si tu m'aimes
Laisse-moi partir vivre sans toi
Même si de la joie nous a reunis autrefois
Jamais notre nuit ne sera salie entre toi et moi

Mais de toi à moi
Ne me laisses pas partir vivre sans toi
Moi je ne suis rien même si je te déçois reste avec moi

Mais tu seras un amour que je ne definis pas
Pardonne-moi
Je ne serai plus jamais loin de toi

Plus jamais loin de toi, tu comprendras...

***

JE T'AIME TANT

Je regarde tes yeux ça me fait pleurer
Ne fais pas cette tête, je ne veux pas te blesser
Je t'aime tant, je t'aime tant
Aujourd'hui je pars je reviendrai demain
C'est pas toi et moi, toi et moi ça ne fait qu'un
Je t'aime tant, je t'aime tant

Dès que je ne suis plus là
Tu dis elle ne m'aime pas
Ouvre les yeux regarde-moi
Ma vie serait vide sans toi

Nos erreurs appartiennent au passé
Elles sont rayées, annulées, oubliées
Je t'aime tant, je t'aime tant
Les choses trop belles doivent être préservées
Si c'est cassé nous allons réparer
Je t'aime tant, je t'aime tant

Dès que je ne suis plus là
Tu dis elle ne m'aime pas
Ouvre les yeux regarde-moi
Ma vie serait vide sans toi

Et si un jour tu doutais de moi
J'ai un gage d'amour, la preuve par trois
Je t'aime tant, je t'aime tant
Avec mon sang j'ai marqué sur mon bras
À la vie à la mort ça ne s'efface pas
Je t'aime tant, je t'aime tant

Dès que je ne suis plus là
Tu dis elle ne m'aime pas
Ouvre les yeux regarde-moi
Ma vie serait vide sans toi

Dès que je ne suis plus là
Tu dis elle ne m'aime pas
Ouvre les yeux regarde-moi
Ma vie serait vide sans toi

***

BYE BYE VALENTINE

Là tu décideras du moment devant moi
Que toi au berceau blanc de ton père aussi souvent
Tu vas tu manqueras accablant que mon étoile

Et tu pars, oui tu pars
Sans me voir
Et tu pars, oui tu pars
Sans me voir
Je voudrais te dire qu'un jour tu t'en iras
Mais je ne te quitterai jamais
Et personne n'aura le droit de te dire
Quoique ce soit à part moi
A part moi, à part moi, à part moi, oh....

Voilà, nous y voilà
L'instant arrive déroutant
De comprendre qu'il est temps
Que tu prennes ta vie loin de moi

Et tu pars, oui tu pars
Sans me voir
Mais dis-moi, oui dis-moi
Où tu pars, où tu vas
Je voudrais te dire n'ais pas peur de partir
Car je ne t'en voudrai jamais
J'avais juste oublié de te grandir
Le monde savait à part moi
A part moi, à part moi, à part moi, oh....

Je voudrais te dire qu'un jour tu t'en iras
Je ne te quitterai jamais
Tu reviendras sûrement me devoir
Le monde savait à part moi
A part moi, oh oh oh....

Oh oh oh...

***

LES AUBES SONT MORTES

Les aubes sont mortes hier matin
Les aubes sont mortes tu t'en souviens
Tu te souviens hier matin et depuis je ne suis plus rien
Un ciel malade mon caporal
Ca brûle ainsi la cendre aux étoiles
Dis-moi combien tomberont demain
Dis-moi comment elles prennent en mains

Elle disait viens et tu verras
Qu'ils compteront avec toi
Elle disait viens et tu sauras
L'amour n'existe pas
Elle disait viens et tu verras
Qu'ils sont sourds et muets parfois
Elle disait viens et tu verras
Qu'ils pleurent avec toi

La pluie qui s'écoule à rebours
C'est comme une peau de chagrin
Les aubes sont mortes sans lendemain
Au côté droit deux trous toujours
Le sang ruisselle dans ma voix
Dans la boue au creux de mes doigts
Les aubes sont mortes hier matin
Et le cuir est sale de destin

Elle me disait viens et tu sauras
Que l'amour c'est un peu comme toi
Elle me disait viens et tu sauras que ça n'existe pas
Elle disait viens et tu verras
Les lendemains ne chanteront pas
Elle disait viens et tu verras
Qu'ils pleurent avec toi

Dis tu te souviens que les aubes sont mortes ce matin
Dis tu te souviens combien fond deux fois deux au fond des bois
Le sang a la couleur du sommeil
Et des serpents en bout de dentelles

Elle me disait viens tu verras
Que les lendemains ne chanteront pas
Elle me disait viens et tu verras
Qu'ils comptent avec toi
Elle me disait viens et tu sauras
Que l'amour ça n'existe pas
Elle me disait viens et tu sauras
Que tu sauras


Dernière édition par nico84nv le 18/3/2009, 13:29, édité 6 fois
avatar
nico84nv
Administrateur
Administrateur
Messages : 6021

Infos suplémentaires
Instrument Favori:
Album préféré: Nuits intimes
Connaît Indochine depuis: 2001
http://nico84nv.wordpress.com/

Re: Paroles du CD : La République des Météors (édition 2 CD)

le 14/3/2009, 16:23
UNION WAR

Je vais partir
Fleur au fusil
Je vais mourrir
Je n'ai pas envie
Je voulais juste déposer un baiser à tes pieds
Blottie contre la barrière des baisers par milliers
J'aime trop la vie
Pour mourrir ici
C'est quoi cette guerre
Que nous allons faire

On va partir
La fleur au fusil
Marcher la nuit
Tuer la vie
Je voulais juste me coucher par terre comme un bébé
Je reviendrai sûrement blessé comme un corps cassé

Are you so far
Wanna be your mind
Are you so nice
Wake up in your mind

Je vais partir
Fleur au fusil
Adieu la vie
A nos ennemis
A la fille souillée comme à des garçons déchirés
Et comprenne qui voudra comprendre qui restera

Are you so far
Wanna be your mind
Are you so lies
Wake up in your mind
We are, we are, we are in the war
We are, we are, we are in the war

La la la la...

***

LE DERNIER JOUR

Dans les fortins, il est trop tard
La chute et le declin
Juste avant l'effondrement du monde
Et face à des armées impatientes
Il est trop tard, trop tard
Il est trop tard, trop tard

Sacrifié j'ai peur qu'on vienne
Un jour me rechercher un matin
Mon père est mort
Je ne l'avais jamais revu
Je m'en serais voulu encore
Je ne sais pas
Ouh ouh ouh

A nos âmes dans la nuit
Le dernier jour est arrivé
A nos âmes dans l'oubli
Juste un dernier jour accordé
A nos larmes dans le gris
Le dernier jour est arrivé

Dans la forêt noire
Invité d'une danse imposée
Je vis caché à Berlin-Est
Et demain je passerai à l'Ouest
Je ne sais pas

Ca ira mais qui trahira
Dans un lit différent
Et moi j'ai froid
Ouh ouh ouh

A nos âmes dans la nuit
Le dernier jour est arrivé
A nos âmes dans l'oubli
Juste un dernier jour accordé
A nos larmes dans le gris
Le dernier jour est arrivé

Les larmes gelées
Soupirants comme des visitants
Moi j'aime deux filles en même temps
Et comment je m'en sors à présent...

I get away, I get away
You get away, I get away

A nos âmes dans la nuit
Le dernier jour est arrivé
A nos âmes dans l'oubli
Juste un dernier jour accordé
A nos larmes dans le gris
Le dernier jour est arrivé

***

TOM ET JERRY (piste cachée)

Tiens comme un rien
Je reviens d'assez loin
Pour te voir pour être bien
Chaque endroit me pousse vers toi
Tiens comme un chien
Je croise ton chemin
Dans le creux de tes seins
Tu es mon maître mon malsein
Tiens comme une main
Qui glisse vers le lien
Qui vont de mes doigts
Oui vers toi
Un endroit
Qui me pousse vers toi
Voilà...

*** ***

CD2
***

WE ARE THE YOUNG

I'm walking down
I'm walking down
I'm walking down
You are the young
We are the young
We are the one
Et nous, et nous, et vous
Et nous, et nous, et vous

I'm walking down
I'm walking down
I'm walking down
You are the young
You are so young
We are the one
Et nous, et nous, et vous
Et nous, et nous, et vous

Aux temps anciens
Tu pourras dormir dans la mer
En vérité, on ne croira plus en personne...

I'm walking down
I'm walking down
I'm walking down
You are the young
You are so young
We are the one
Et nous, et nous, et vous
Et nous, et nous, et vous

Le joli rêve est terminé
Un bandeau noir
Et je n'pourrai plus jamais croire en personne

I'm walking down
I'm walking down
I'm walking down
You are the young
You are so young
We are the young
Et nous, et nous, et vous
Et nous, et nous, et vous

Et nous, et nous, et vous
Et nous, et vous, les fous

***

MEXICAN SYNDICATE

Hier j'étais devenu quelqu'un de bien
Aujourd'hui je suis un raté, un moins que rien
Je suis devenu quelqu'un d'un peu moyen
Je suis devenu aujourd'hui trop sentimental
Ah ouh oh...

Pourtant hier j'étais quelqu'un de très brillant
J'arrivais en travaillant et souriant
Je vivais sans doute dans une sorte d'état de grâce
Sous-employé dans une société de classe
Allez comment on fait
Ah ouh ah...

Comment on fait pour comprendre tout ce qui s'est passé
Comment je fais pour savoir tout ce qui est mal
Comment je fais pour pouvoir tout recommencer
Comment je fais pour redevenir un plan social
Ah ouh ah...

Et c'est quand même un système pourri
Où l'on n'est pas toujours bien respecté
Même si nos jours semblent comptés
Il y aura un futur pour notre passé

Mais j'étais vraiment un honnête citoyen
Toujours prêt à rentrer dans le droit chemin
Aujourd'hui je suis vraiment en difficulté
Et personne n'a rien fait et ne fera rien pour moi
Ah ouh ah...

Et c'est quand même un système pourri
Il y aura un futur pour notre passé

***

YOU SPIN ME ROUND

Yeah I, I got to know your name
Well I, could trace your private number baby

All I know is that to me
You look like you're lots of fun
Open up your lovin' arms
I want some

Well I...I set my sights on you
And I, I've got to have my way now, baby

All I know is that to me
You look like you're havin' fun
Open up your lovin' arms
Watch out, here I come

You spin me right round, baby
Right round like a record, baby
Right round round round
You spin me right round, baby
Right round like a record, baby
Right round round round

I, I got to be your friend now, baby
And I would like to move in
A bit closer

All I know is that to me
You look like you're lots of fun
Open up your lovin' arms
Watch out, then here I come

You spin me right round, baby
Right round like a record, baby
Right round round round
You spin me right round, baby
Right round like a record, baby
Right round round round

I want your love
I want your love

All I know is that to me
You look like you're lots of fun
Open up your lovin' arms
Watch out, then here I come

You spin me right round, baby
Right round like a record, baby
Right round round round
You spin me right round, baby
Right round like a record, baby
Right round round round

Watch out, here I come

***

PLAY BOY A CAPELLA

(Cf CD1)

***

JUNIOR SONG A CAPELLA

(Cf CD1)


Dernière édition par nico84nv le 18/3/2009, 13:44, édité 1 fois

_________________


~ WordPress ~ MySpace ~
lord-arsiel
Posteur Expert
Posteur Expert
Messages : 689

Infos suplémentaires
Instrument Favori:
Album préféré: Alice & June
Connaît Indochine depuis: Non définit
http://thestormmakers.bandcamp.com

Re: Paroles du CD : La République des Météors (édition 2 CD)

le 15/3/2009, 19:43
Merci, je m'en suis beaucoup servit ce week-end parce que je n'étais pas chez moi et je n'avais pas le cd mais comme j'avais quand même ma guitare et que je voulais essayer de jouer certains morceaux ça m'a beaucoup aidé !
avatar
nico84nv
Administrateur
Administrateur
Messages : 6021

Infos suplémentaires
Instrument Favori:
Album préféré: Nuits intimes
Connaît Indochine depuis: 2001
http://nico84nv.wordpress.com/

Re: Paroles du CD : La République des Météors (édition 2 CD)

le 18/3/2009, 13:46
Bon je viens de tout revérifier, chanson par chanson, et logiquement, tout y est Smile (à la base, j'avais repris les textes sur un site internet, et au final, y'avait pas mal de fautes, donc j'ai tout corrigé)
Par contre, je n'ai pas pu garder tout le CD1 dans un seul message, car je voulais tout mettre, et ça passait pas, donc la fin du CD1 est dans le deuxième message, avec le CD2 Smile

_________________


~ WordPress ~ MySpace ~
Contenu sponsorisé

Re: Paroles du CD : La République des Météors (édition 2 CD)

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum